C'était une petite fille rieuse, insouciante, dynamique, peut-être un peu trop remuante parfois. Elle avait toujours des tas de choses à raconter à son entourage. Elle était charmante et s'arrangeait sans mal pour qu'on lui prête attention, elle savait se rendre intéressante, d'une façon ou d'une autre. Mais quand un ennui arrivait, petit ou gros, l'insouciance disparaissait pour laisser place à un sentiment diffus de culpabilité : "j'aurais dû faire attention, j'aurais dû mieux travailler à l'école, etc." Alors elle essayait pendant un moment de "mieux faire", en espérant mériter quelques compliments de ses proches. Et puis elle revenait à son insouciance naturelle, son désir de vivre qui lui va si bien.

Elle grandit ainsi en se construisant un équilibre assez rare entre un papillonnage sans arrière-pensée où elle goûte tout ce que la vie peut lui apporter d'agréable, et ce besoin lancinant de montrer sa capacité à "mieux faire". Alors elle travaille dur, elle encaisse les difficultés et se sent responsable de plein de choses. Mais comme personne n'est parfait, elle subit durement les reproches qui lui sont parfois adressés. Elle n'est donc jamais pleinement satisfaite du résultat, ce qui la pousse toujours plus loin. Et simultanément elle développe son sens inné des relations humaines et satisfait autant que possible son appétit de sociabilité et de reconnaissance. Elle est estimée et aimée pour cela, elle est fréquemment entourée d'admirateurs, sans même le rechercher.

Les hasards de la vie et sa propre détermination l'emmènent poursuivre de longues études, puis lui offrent un enfant. Séparée d'avec le papa, elle tient à prouver à tous, et certainement surtout à elle-même, qu'elle sait gérer sa vie "comme une grande". Elle ne veut dépendre de personne ni dans son travail ni ailleurs, elle veut montrer qu'elle sait très bien se débrouiller seule. Elle s'en sort effectivement très bien : extrêmement consciencieuse dans son travail, elle fait l'admiration de son entourage professionnel. Très présente pour son fils, attentive et même soucieuse de tout ce qui est bien pour lui. Et bien sûr à l'aise quel que soit le public, cultivée, amusante, à l'écoute. Dotée d'un goût sûr, elle est élégante à sa façon bien à elle, féminine et séduisante. Elle ne cherche plus à cacher ses petits moments de faiblesse, elle se montre telle qu'elle est. Sans le savoir, elle trouve dans sa petite fragilité (très bien cachée) juste ce qu'il faut de manque de confiance en elle pour vouloir en faire plus, pour vouloir assumer ses différents rôles en totalité, sans tricher. C'est sans doute là sa grande force et sa petite faiblesse.

Un jour, dans un de ses moments de fatigue, je crois avoir aperçu dans ses yeux comme un regard de petite fille prise en faute, qui voudrait tout faire pour se racheter, et essaie de le faire. C'était certainement le fruit de mon imagination, de même qu'une bonne partie du portrait que je viens de faire d'elle. Mais mon petit coeur s'en moque.

Damned, je suis amoureux.