Ermo

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 30 août 2007

Struggle for life

De tout temps, l'être humain a dû lutter. L'Histoire, la mythologie, les religions, l'inconscient collectif de toutes les cultures du monde sont remplis de ces combats héroïques opposant l'Homme à l'adversité. L'humanité s'est construite sur une succession d'affrontements violents, au cours desquels l'Homme a souvent fait preuve, non sans efficacité, de ces deux aptitudes paradoxales qui le caractérisent : l'intelligence et la bestialité. Depuis l'aube de l'humanité avec la chasse à l'aurochs, jusqu'à la sublimation fictionnelle du perpétuel combat moral du bien contre le mal, dont la représentation la plus aboutie demeure sans conteste le duel de Luke Skywalker et Dark Vador, en passant par ce gros débile de Goliath même pas foutu de ratatiner le frêle David (inventeur du lance-pierre), l'Homme lutte pour sa survie dans un monde hostile.

Parmi ces grands combats qui remettent encore et toujours en question l'Humanité, qui obligent l'être humain à renouer avec ses lointains instincts sauvages et violents pour le salut de son prochain ou pour sauver ses miches, il en est un, entre les glorieuses guerres d'antan des vrais croyants contre les méchants hérétiques, la compétition footballistique et la lutte du monde libre contre ses ennemis d'hier et d'aujourd'hui (principalement communistes, nazistes, islamistes et alpinistes), il en est un, disais-je tout en réalisant l'urgente nécessité de trouver une fin à cette phrase qui restera sans nul doute dans les annales de la littérature, il en est un qui symbolise avec une extrême justesse l'essence et la beauté de cette constance humaine dans la castagne :

l'éternel et sanglant affrontement de l'Homme et du Moustique.

Lire la suite...

dimanche 3 décembre 2006

Lettre de démotivation

Madame, Monsieur,

Je souhaite par la présente vous soumettre ma candidature pour le poste merdique que vous proposez.

Lire la suite...

vendredi 23 juin 2006

Football

Une fois n'est pas coutume, parlons d'un sujet d'actualité. A l'heure où les amateurs se préparent anxieusement à hurler frénétiquement sur leur poste de télévision (qui ne leur a rien fait), à l'heure où les réfrigérateurs ronronnent autour des indispensables bières, à l'heure où un pays tout entier s'inquiète du résultat d'un match sportif comme si une attaque nucléaire en dépendait, abordons donc avec l'impartialité qui nous caractérise (sic) ce sujet de merde, j'ai nommé le football. Je vous préviens, au moment où j'écris cette phrase je ne sais pas encore ce que je vais en dire !

Lire la suite...

jeudi 18 mai 2006

Une seule bière

Il était une fois, dans un pays merveilleusement lointain, un type qui s'appelait Pierrot, mais il aurait aussi pu s'appeler Robert comme tout le monde. Pierrot vivait tout là-haut sur la montagne blanche, avec ses moutons, son chien et sa bite. D'ailleurs il avait aussi un couteau. Pierrot s'ennuyait ferme sur sa montagne blanche de mes deux, ou plutôt comme il disait lui-même avec le vocabulaire un peu rude qui sied aux gens solitaires et bourrus : "Putain qu'est-ce que je me fais chier."

Lire la suite...